SHEILA HICKS, Lignes de Vie

Parce que le Blog des Laines Plassard, c’est ça aussi. Une fenêtre ouverte sur le monde artistique, un espace de partage des belles découvertes, une source d’inspiration pour tous les amoureux des fils colorés.

Alors il fallait absolument que je vous parle de l’exposition que j’ai eu la chance de voir au Centre Pompidou : SHEILA HICKS, Lignes de Vie.

Je l’avoue, je ne connaissais pas cette artiste plasticienne américaine, née dans le Nebraska en 1934 et installée à Paris  depuis 1964. Son œuvre inclassable autour de la laine, du lin ou du coton ne ressemble à rien de ce que j’ai déjà vu. Quelle exposition incroyable (et la salle choisie est absolument parfaite !)

 

J’ai aussi particulièrement aimé la série des Minimes (et les titres drôles et poétiques donnés à chacun), petits tissages que l’artiste a entrepris dès 1956. Ils sont encadrés et du coup, pas très photogéniques avec les reflets ; je vous laisse les découvrir.

Je ne dévoile pas tout, rassurez-vous.

Vous avez jusqu’au 30 avril pour plonger dans l’univers de Sheila Hicks. Prenez le temps de déambuler dans cette grande salle, levez les yeux, approchez-vous, éloignez-vous, suivez les chemins tissés, recueillez la magie des couleurs, devinez la richesse des matières (attention, pas touche !), imprégnez-vous des ondes créatives.

Au fait, je vous invite aussi à écouter Sheila Hicks dans l’émission de Marie Richeux Par les temps qui courent, diffusée sur France Culture le 15 février. Un bon moyen de faire un peu connaissance avec cette artiste singulière, qui aime parler au présent, tout simplement.

 

Les derniers posts Plass'au Tricot