18 janvier 2023

L’histoire d’un fil

Chaque fil Plassard a été sélectionné avec soin et passion. Découvrez avec Céline Lafond, chef de produits, et Virginie Piconnet, directrice artistique, les coulisses qui racontent toute l’histoire de la belle laine que vous aimez tant.

Établir le plan de collection

Dans un premier temps, l’équipe Plassard établit un plan de collection. À ce stade, c’est la structure de l’offre Plassard qui est mise au point, en fonction des remontées des responsables des magasins et des commerciaux, des demandes des grands comptes comme Cultura par exemple ou encore des tendances générales vues sur les salons. Ces dernières peuvent être également repérées lors des défilés de Haute-couture, dans la mode de la rue, dans la presse spécialisée mais aussi dans l’univers de la déco et sur les réseaux sociaux – notamment Instagram, Pinterest et Ravelry -.

S’inspirer et dénicher de nouvelles matières au Salon Pitti Immagine Filati

La chef de produits, Céline Lafond, la directrice artistique, Virginie Piconnet et le président des Laines Plassard, Grégory Fournier, se rendent deux fois par an au grand salon Pitti Filati, à Florence. Un salon international consacré aux créateurs de mode et aux professionnels de l’industrie du fil où les exposants dévoilent leurs derniers produits et technologies. Les tendances matières, couleurs et techniques sont présentées au travers de mises en scènes thématiques très créatives.

Ce salon est donc l’occasion d’observer les tendances, de trouver des sources d’inspiration et de découvrir de nouvelles matières recyclées ou des fils conçus à partir d’orties, de fibres de soja, de chanvre…

« Il nous arrive aussi de nous rendre directement chez les filateurs en Italie ou en France, comme pour Nature Mérino, raconte Céline. Nous cherchons à développer le sourcing localet des fils uniques ! »

Pour choisir les fils qui feront partie de la nouvelle collection, l’équipe prend en compte aussi bien les maxi pelotes que les pelotes standards et garde à l’esprit qu’il faut au moins 30% de matière naturelle.

Sélectionner et s’approprier les fils de la prochaine collection

Un mois après, une réunion est organisée pour faire le tri parmi les belles découvertes : c’est la sélection finale des nouveaux fils qui feront leur entrée dans la collection. Les matières sont tricotées pour être testées. « L’objectif est de vérifier que les fils sont agréables et faciles à tricoter, que la matière est bien douce, que le rendu une fois tricoté est aussi intéressant qu’en pelote et que tous les numéros d’aiguilles sont bien couverts, de manière à pouvoir proposer des fils à la fois layette, junior, homme et femme » précise Virginie Piconnet. Des essais de lavage sont ensuite réalisés.

« On peut aussi être amenés à changer la composition ou les finitions d’un fil si on veut par exemple un effet plus gratté ou que le fil soit plus gros, plus doux, indique Céline. Nous modifions et nous développons les fils pour obtenir le meilleur rapport qualité prix »

Élaborer les gammes de couleurs

Une fois que la sélection des fils retenus en collection est validée, vient l’étape de l’élaboration des gammes de couleurs. « Le nombre de coloris par qualité et le choix de ces coloris sont définis par les tendances étudiées et analysées mais aussi par la cible et la durée de mise en collection prévue, annonce Virginie. La gamme ne sera pas la même pour un fil destiné à la femme ou au bébé ; ou pour un fil très mode intégré à une saison avec une gamme courte mais très tendance ; ou encore un fil qui entrera en collection permanente avec une gamme plus large et mélangeant des couleurs mode et intemporelles ».

La collection des fils de la saison à venir est prête ? Elle est alors transmise aux fournisseurs qui font parvenir une première production test. Les prototypes des modèles des catalogues peuvent être lancés en production et tricotés.

« Entre le salon où les fils seront sélectionnés et la mise en vente public, pas moins d’un an de travail en équipe est nécessaire pour apporter à notre clientèle des produits qualitatifs et créatifs, dans le respect de nos valeurs communes » souligne Virginie.

Deux fils feront bientôt leur entrée dans la collection : Macaron et Meringue

Lorsque les recherches sont lancées pour trouver les fils qui feront partie de la collection Printemps Eté 2023, plusieurs critères sont retenus parmi lesquels la fabrication française pour au moins l’un d’entre eux. Soutenir le savoir-faire français est en effet l’une des missions de Plassard, qui a d’ailleurs récemment rejoint le Collectif Tricolor , une association interprofessionnelle qui vise à recréer une filière laine en France.

Objectif atteint avec Macaron, que vous pourrez bientôt découvrir. Un fil majoritairement recyclé et certifié GRS, en phase totale avec la stratégie RSE de Plassard.

La marque Plassard a acquis une belle notoriété grâce à ses maxi pelotes. Et la collection Printemps-Eté 23 aura la sienne ! Meringue, composée de 50 % de coton et 50% de viscose de soja, pèse 200 grammes et offre 550 mètres de fil. Une qualité fabriquée en Italie, idéale pour réaliser des châles ou des pièces uniques (1 pelote = 1 modèle).

Le nom des fils à tricoter

Au fait, comment les noms des fils sont-ils choisis ? Céline, Virginie et Grégory valident une thématique – par exemple les friandises pour la saison Printemps/Eté 2023 – et cherchent des noms (non déposés chez les concurrents) qui correspondent à l’aspect de chaque pelote. « Une meringue a une forme généreuse et cela collait très bien avec la présentation d’une maxi pelote ! » explique Céline. C’est une étape créative, où chacun peut apporter sa touche. Et quel plaisir de voir quelques mois plus tard ces rangées de pelotes baptisées et habillées de leur bandeau !

Vous savez tout… ou presque ! Découvrez très bientôt la nouvelle collection Printemps-Eté !

Partagez avec vos amis

Un commentaire concernant “L’histoire d’un fil

  1. Bonjour,

    J’apprécie beaucoup que vous nous fassiez partager les coulisses de la fabrication d’une pelote de laine car nous ne savons pas vraiment comment cela se passe généralement . C’est donc une très bonne initiative de votre part et je vous en remercie!
    J’espère que vous nous ferez part de comment se sera déroulé le salon du fil Pitti Filati à Florence. Je serai très intéressée (mon fils est actuellement à la faculté de Florence pour y suivre ses cours).

    J’ai hâte d’en découvrir plus!!!!
    A très bientôt j’espère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recent articles