23 mai 2022

Comment lire un diagramme au crochet ?

Munissez-vous d’un diagramme au crochet. Pas de panique, on vous livre ici les secrets de ces 0 aplatis, de ces croix et de ces T barrés, pour que vous puissiez vous lancer et faire des merveilles avec votre crochet.

Qu’est-ce qu’un diagramme au crochet ?

Pour crocheter un ouvrage, par exemple un châle en NATURA FIZZ, vous aurez à disposition un tutoriel sous forme d’explications rédigées, pour avancer rang après rang, maille après maille, étape après étape. ET un diagramme – schéma –pour accompagner ces explications.
Une manière plus visuelle de travailler, qui convient à beaucoup de crocheteuses et crocheteurs. Un seul coup d’œil sur un schéma, pour visualiser tout l’ouvrage que l’on crochète, c’est bien pratique. Sans parler du fait qu’il est impossible de suivre des explications dans une langue que l’on ne connait pas, alors que les symboles d’un diagramme, eux, sont universels.
Mais comment lire un diagramme au crochet ? Que signifient tous ces symboles que vous n’avez peut-être jamais vus ? Par où commencer dans un cercle entier ? Que représente une fraction de cercle ? Chaque modèle est en effet détaillé dans un tutoriel qu’il faut apprendre à décrypter.
On vous explique tout !

Par où commencer pour lire un diagramme au crochet ?

Comme vous pourrez sans doute le constater, un diagramme est composé de deux parties : le diagramme composé de symboles et la légende.
Commencez par lire le diagramme au crochet à partir du rang situé en bas, de gauche à droite, puis le rang suivant de droite à gauche et ainsi de suite en remontant rang après rang vers le haut.
Chaque ligne correspond à un rang. Pour vous aider, comme un pense-bête, une légende est souvent proposée dans un coin de la page. Vous n’en aurez bientôt plus besoin lorsque vous serez habitué aux mailles serrées coulées ou aux brides à réaliser.

Il existe aussi des diagrammes en rond, pour crocheter par exemple, des grannys.
Pour créer ces pièces au crochet, très tendance, tous les tours se font sur l’endroit et chaque tour commence par un nombre de mailles en l’air correspondant à la hauteur de la maille suivante. Pour la fin du tour, il faut généralement crocheter une maille coulée dans la dernière des mailles en l’air du début du tour.

Lire un diagramme n’est pas si compliqué qu’en dites-vous ? Sachez aussi que :

  • dans un diagramme représentant un cercle entier, on attaque par le symbole qui se trouve au milieu du cercle (un petit cercle représentant un certain nombre de mailles en l’air fermées en rond par 1 maille en l’air) et on crochète dans le sens des aiguilles d’une montre, de droite à gauche.
  • La fraction de cercle permet, quant à elle, de réaliser un diagramme qui, tout entier, occuperait trop de place sur le papier ! Cette fraction doit être répétée un nombre de fois précis pour former un cercle entier. On crochète le symbole situé en bas pour commencer.
  • Pour les diagrammes au crochet représentés avec des carrés, retenez qu’ 1 carré = 1 maille. Un code couleurs vous aide à réaliser votre modèle.

Quels sont les symboles à connaitre dans un diagramme au crochet ?

Comment s’y retrouver ?

1 maille est représentée par 1 symbole, différent en fonction de ce que vous devrez faire avec votre crochet.

Voici les principaux symboles que vous trouverez dans un diagramme dont le but est de réaliser un ouvrage au crochet :

Et les diagrammes pour amigurumis ?

Si vous avez envie de vous lancer dans la réalisation d’un amigurumi – personnage ou animal trop mignon réalisé au crochet –, mais que vous n’avez aucune idée de la manière de vous y prendre, voici quelques conseils.
Pas de diagramme pour crocheter un amigurumi mais des explications à suivre à la lettre. Il s’agit de « crocheter en spirale et de compter les tours en veillant à bien placer un anneau marqueur sur la première maille, avant de commencer le tour, recommande Isabelle Martin, responsable de la boutique Plassard de Vichy.
Attention à bien adapter le crochet à la matière première : je conseille toujours de prendre un numéro de crochet inférieur au numéro proposé sur la bande de la pelote, afin que la ouate composant le rembourrage de l’ouvrage ne passe pas à travers les mailles ».
Et en parlant de rembourrage, pensez à rembourrer le sujet dès que vous faîtes des diminutions dans chaque partie du corps !

Pour réaliser un amigurumi au crochet, vous pouvez commencer par les bras, le corps ou encore les oreilles. L’important est que tous les morceaux du projet soient réalisés !
« On peut crocheter des points qui changent un peu, en fonction de l’amigurumi : un point soufflé pour un corps de mouton ; un point de noppe pour les pattes d’un dragon ; ou bien encore un point de fourrure pour la crinière d’un lion, suggère Isabelle. Il existe tellement de points au crochet que nous avons l’embarras du choix pour personnaliser les ouvrages. »

Le petit conseil d’Isabelle pour que votre amigurumi soit le plus joli ? « Brodez les yeux avec un fil, c’est bien plus ravissant que de coudre des yeux en plastique ou des boutons ! »

Quels fils pour crocheter un amigurumi ?

« La qualité que je propose le plus souvent à mes client(e)s pour crocheter un amigurumi est le 100% coton GONG, confie Isabelle. Les teintes sont sublimes et nombreuses.
On peut aussi opter pour l’ALPAGA, si l’on souhaite un personnage plus raffiné. Et il m’arrive aussi souvent de mettre en avant CARESSIMA et CARESSE, des fils chenille qui sont très douillets pour les doudous des enfants. Les fils VICTOIRE et BIOCOLOR sont aussi parfaits pour crocheter ».

Avec ces fils, vous pourrez transformer un tutoriel en magnifique modèle !

Tout est plus limpide à présent : bravo, vous savez comment lire un diagramme au crochet !

pelote gong coloris 222

GONG : 100% coton d’Egypte mercerisé gazé, 50 g = 130 m±

Partagez avec vos amis

Recent articles