Bulle de Cachemire

Avec ce froid, j’ai eu très envie de vous parler de chaleur, de douceur, de couleur, bref du cachemire Plassard. Une superbe qualité que je suis en train de tricoter.

Et puis je me suis dit : pourquoi ne pas contacter Pascale Champain, fondatrice de Bulle de cachemire, qui connait ce fil sur le bout des doigts ?! Cette passionnée de tricot  – et de cachemire – a accepté avec grand plaisir de répondre à mes questions et de partager ses belles photos.

 

Pascale et Plassard.

« Cela fait déjà 5 ans que je commande de la laine Plassard, d’abord pour mon utilisation personnelle et les créations Bulle de Cachemire, et depuis 3 ans pour les clientes de ma boutique Wool Kit Factory.

 

 

C’est en cherchant du cachemire français sur Internet que Plassard s’est imposé à moi. Je connaissais la marque de nom depuis longtemps  – je ne saurais dire exactement depuis quand, car je tricote depuis l’âge de 6 ans et j’en aurai bientôt 55 -, et cela m’a inspiré grande confiance.

J’aime le côté humain et familial, qui transpire dans les mails, les coups de téléphone, les échanges en tout genre, que ce soit avec la direction ou avec n’importe quel collaborateur. Quand on s’adresse à l’équipe, on a l’impression qu’on se connait réellement, et ça instaure un vrai climat de confiance.

Pascale et le cachemire 

« Oh là là, que dire du cachemire ! C’est un privilège que je mesure de pouvoir titiller cette matière. Une sucrerie pour les doigts et pour la tête. Une matière onctueuse à souhait. Et ce petit son feutré et velouté qui s’échappe des aiguilles mailles après mailles… j’adore !

C’est une matière luxueuse. Pour moi, le cachemire doit être tricoté uniquement avec des aiguilles qui le méritent. Pas de plastique, pas de métal, mais du bambou, du bouleau, du bois de hêtre …bref une matière noble elle aussi.

Mon petit, tout petit, très petit bémol:  la gamme de couleurs qui s’est un peu amenuisée … Dommage.

 

Quoiqu’il en soit, le travail est sublimé par cette matière incomparable. Son « travail » est léger, confortable, précieux. Tricoter le cachemire est presque un véritable cérémonial chez moi. J’exagère à peine, mais lorsque je le tricote, je ne supporte pas d’être mal assise dans un fauteuil moche ou inconfortable. Je n’aime pas le travailler dans un environnement hostile ou sinistre (comprendre un lieu froid, impersonnel, une vue triste…) j’ai besoin de rendre à cette petite boule de laine, le plaisir qu’elle me donne…. Folle moi ??? Sûrement un peu mais avant tout respectueuse, passionnée et en amour devant ces 25 petits grammes.

Essayer le cachemire, c’est forcément en devenir accro !

5 petites choses sur Pascale

 

Le livre que vous lisez en ce moment ?

« Une vie» la biographie de Simone Veil. J’aime connaitre le destin de femmes extraordinaires

La chanson que vous avez dans la tête en ce moment ?

« Smells Like Teen Spirit » de Nirvana repris par Shaka Ponk / Camille et Julie Berthollet dans Tarata (un petit bijou pour les oreilles et l’émotion; tout doux et puissant à la fois )

Votre pâtisserie favorite ?

La tarte au citron

Un animal de compagnie ?

Un labrador sable

Votre astuce tricot préférée ?

Les diminutions par groupe de mailles. Cette façon de diminuer les encolures permet d’obtenir de très beaux arrondis sans l’ effet « escalier » . Bien fait, sur certains points, il est alors inutile de reprendre le travail pour une finition zéro défaut, la technique se suffit à elle même (point mousse, point de riz,par ex) ,

 

Une réflexion au sujet de « Bulle de Cachemire »

  1. Merci Maya pour cette jolie mise en lumière!
    Celles qui connaissent déjà ou qui auront le grand bonheur d’y goûter me comprendront
    à bientôt
    Pascale

Les commentaires sont fermés.

Les derniers posts Plass'au Tricot