A la rencontre de Virginie

Il est temps de reparler un peu de celles et ceux qui se cachent derrière Plassard. Après Anne Plassard et Nicole, je vous propose de faire la connaissance de Virginie Piconnet, directrice artistique de la marque.

Virginie… c’est à toi !

MON PARCOURS

Je travaille pour Plassard depuis 11 ans.

Auparavant, j’ai suivi une formation de designer textile aux Arts Déco de Paris (impression, tissage, teinture, maille), puis je suis partie 1 an en Inde, où j’ai découvert la broderie. Ensuite : Opéra Bastille pour un stage en patine textile ; Givenchy, Chanel, Lacroix en free-lance pour la Haute Couture ; Opéra Garnier pour y suivre des ateliers de confection de costumes et un rapide passage comme costumière pour le cinéma.

Un beau jour, un mardi je crois, j’ai rencontré Anne Plassard, qui cherchait une personne pour remplacer sa styliste, sur le point de partir à la retraite.

Anne Plassard et Virginie au dernier salon Créations et savoir-faire

 

J’ai peu à peu pris en charge toute la section créative de la société.

MES MISSIONS

J’étudie les tendances (presse spécialisée, internet, shopping …), je me rends sur des salons (notamment Pitti Filati, à Florence, 2 fois par an, où Plassard a maintenant des partenariats avec plusieurs sociétés).

Une fois, les gammes de couleurs définies, les qualités choisies, j’attaque la conception des modèles à partir de l’étude des tendances et de vieux magazines (quels trésors !)

Le défi ? Plaire à toutes les générations, tous les goûts, au Nord et au Sud de la France, et satisfaire les différents niveaux. Etre universel tout en étant original, très très complexe !

Une fois que j’ai construit le catalogue, je rédige les descriptifs des modèles (dimensions, points, esprit, couleurs, qualités) afin qu’une explicatrice puisse rédiger des pré-explications. Un panel de tricoteuses se met ensuite au travail. Les aiguilles chauffent !

Les tricots sont envoyés au studio de photos, situé en Belgique ou en Hollande. Et ensuite booking des mannequins, shooting, sélection des photos, travail en étroite collaboration avec Hamish, le web master et graphiste…

 LE TRICOT
J’ai vraiment découvert les travaux manuels par le biais de mes études et de mon voyage en Inde (ma mère m’avait appris lorsque j’étais enfant mais j’avais plutôt besoin de d’activité physique à l’époque !)

Les travaux d’aiguilles instaurent un rapport au temps et à l’autre très spécial, précieux. Ils encouragent le partage, la transmission, l’échange. Quel bonheur d’offrir une écharpe ou un bonnet ! C’est comme donner une part de soi !

L’an dernier, j’ai accueilli une jeune étudiante espagnole chez moi pendant plusieurs mois et je lui ai appris à tricoter. Nous avons eu, grâce à ce loisir commun, de vrais moments de complicité. Maintenant qu’elle est repartie, elle m’envoie toujours une photo de son dernier tricot. Quel plaisir pour moi.

5 petites choses sur Virginie

Une chanson qui te tourne dans la tête en ce moment ?

La berceuse de Gabriel Fauré que je travaille actuellement au violoncelle (mon autre passion !)

Ton dernier livre ?

« Ce que le jour doit à la nuit » de Yasmina Khadra 

Des animaux de « compagnie » ?

J’aime trop la liberté, celle de pouvoir partir à tout moment. Mais peut-être plus tard, un chat ?

Ta pâtisserie préférée ?

Le fondant au chocolat de mes enfants, fait avec amour, c’est le meilleur !

Ton astuce tricot favorite ?

Celles glanées sur le Web

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les posts Plass'au Tricot